Le mot du Curé

UNE BONNE ANNÉE !
Une nouvelle année commence avec ses lumières d’espérance
et ses vœux de paix et de santé. Conscients de devoir encore
vivre avec des épreuves et des difficultés, nous sommes appelés à continuer à avancer et à lutter, sans relâche ni découragement, pour vivre profondément ce nouveau temps de grâce et d’opportunité. Chaque instant devient précieux pour nous activer et nous
engager à réaliser de belles choses, en faisant toujours de notre mieux avec
enthousiasme et optimisme.

Nous n’aurions jamais cru vivre une année 2020 si intense et fatigante, par ses
souffrances et ses douloureuses contaminations virales. Mais une nouvelle
année commence ! La clepsydre de la vie tourne et redémarre à nouveau,
avec de nouvelles pages à écrire, de nouvelles aventures à vivre, avec de nouvelles expériences à faire et de nouveaux défis à réaliser.
En passant à travers le changement saisonnier et les voies douteuses de possibles résultats satisfaisants ou de tristes défaites, le calendrier nous invite à
garder la sérénité du cœur : rien n’est déjà perdu, tout est possible à gagner !
A nous de croire et de vivre, avec la capacité d’investir toutes nos énergies
pour poursuivre les objectifs qui nous tiennent à cœur.
Empêchés de nous rassembler convenablement pour les festivités de Noël,
nous sommes quand même encouragés à travailler ensemble pour construire
un monde meilleur dans ce temps nouveau qui arrive. Chacun peut fidèlement
offrir sa petite contribution pour que tout se passe au mieux pour tous et
pour que chacun ait le nécessaire pour être dans le bonheur.
Les enfants de nos écoles qui, seuls ou en groupes, ont pu visiter nos églises
pour vivre leurs animations de Noël, témoignent d’un beau message d’amour
et de paix. Dans une école, pendant l’Avent, les élèves ont pu réfléchir sur les
belles valeurs et les belles choses à cultiver et à déposer dans leur propre
cœur et dans le cœur de l’autre. À l’église, ils sont arrivés avec des seaux à
remplir de belles choses et à vider de tout ce qui est mal et négativité.
Et si nous adultes, nous faisions le même exercice pour vivre mieux cette
nouvelle année ? Certainement, nous aussi, comme les petits, nous avons des
valeurs à incarner et à partager ainsi que des choses négatives à déraciner et à
éliminer de nos vies, facilement portés par de mauvaises habitudes et vices.

Combien de fois souffrons-nous à cause du mal d’autrui et combien de fois,
plutôt que d’offrir à l’autre amour et solidarité, lui offrons-nous hypocrisie et
malignité, gratuitement et sans remords d’avoir sali son image et alourdi sa
vie de mal ?
Pour cette raison significative, à savoir que le nouvel an commence toujours
par la journée mondiale de la paix le 1er janvier, 2021 nous invite à partir à la
recherche de cette paix, qui seule peut être réalisée avec une ferme et sincère conversion et une purification profonde capable d’honnêteté spirituelle.
En définitive, nous serons jugés à la fin de notre vie sur notre capacité d’aimer : le temps perdu dans les mauvaises voies sera du temps perdu pour
toujours, temps infructueux et incapable de nous conduire au bonheur éternel. Par contre, chaque moment dépensé dans des actes authentiques
d’amour deviendra précieux et éternel, serti dans le cœur même de Dieu.
Gardons alors l’esprit enthousiaste, la bonne volonté bien entraînée, le moral
positif (covid-19 négatif), et avançons, seuls et ensemble, dans le silence du
quotidien tortueux comme dans le bruit des moments plus bondés des
foules, dans le calme d’une prière intime comme au cœur d’une célébration
plus solennelle et festive.
Bonne année, pleine de santé et d’amour pour chacun et chacune !
Que le Seigneur nous garde dans sa bienveillance et sa bénédiction !
Votre curé Alessio SECCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *