Méditation

Père Charles Singer (†2023)

On ne peut être à la fois pour l’Évangile et pour le fanatisme.

On ne peut se prétendre du Christ et défendre la ségrégation raciale.

On ne peut affirmer : Dieu est unique et entretenir division et séparation.

On ne peut se situer dans l’Évangile qui met les petits à côté de Dieu et se ranger résolument du côté des puissants.

On ne peut se nommer serviteur à la façon de Jésus de Nazareth et se comporter comme un seigneur.

On ne peut inviter à l’humilité du Fils et, en même temps, exiger la première place.

On ne peut chanter une Église joyeuse et ouverte à tous et inventer des conditions de pureté telles que plus personne ne désire y entrer.

On ne peut annoncer un Sauveur venu d’abord pour les pécheurs et les brebis perdues et accueillir seulement les purs et les dignes et les conformes. Qui oserait décider du «casier» des hommes et des femmes à la quête de Dieu ?

On ne peut crier que l’Évangile détient la puissance d’inventer le monde à l’image créatrice de Dieu et se contenter de reproduire les coutumières structures du passé.

Seigneur, où trouverai-je la grâce de vivre en logique avec l’Évangile du Christ ?

Père Charles Singer (†2023)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *