Nouvelle curie diocésaine

Notre Evêque s’entoure d’un nouveau conseil épiscopal. Vous découvrirez ci-dessous la lettre de Jean-Pierre Delville.

“Chers Frères et Sœurs,

Les changements de notre monde, les épreuves imposées par la pandémie et les renouvellements dans notre Église m’incitent à mettre à jour l’organisation de notre curie diocésaine, qui regroupe les services de notre évêché, à la lumière de la Pentecôte que nous allons célébrer et de la venue de l’Esprit Saint sur les disciples du Christ.

Les évaluations que nous avons faites au sein de notre Conseil épiscopal l’an dernier nous ont donné des pistes pour mieux correspondre à nos objectifs, centrés sur l’annonce de l’évangile et le service des communautés chrétiennes. Je suis reconnaissant envers tous les membres du Conseil épiscopal pour leur engagement, en particulier envers ceux qui sont en fin de mandat ou de mission, Mme Fina Keifens, l’abbé Raphaël Collinet et l’abbé Alphonse Borras, vicaire général, que je remercie de tout cœur.

Des lignes de force se sont dégagées dans notre recherche. Nous avons souligné le fait que l’engagement de nombreux laïcs en position de responsabilité complexifie notre fonctionnement d’Eglise, tout en l’enrichissant de manière notable par de nouvelles compétences et de nouvelles sensibilités. De même l’accueil de prêtres venus d’ailleurs dynamise notre Église mais requiert une attention particulière aux personnes. Le rôle du curé d’Unité pastorale lui-même est complexifié par cette diversité. J’ai souligné récemment l’importance de la mission dans la situation de la société actuelle, en particulier vis-à-vis des jeunes, par ma lettre pastorale Va vers le pays que je te montrerai. Comme dit l’apôtre Paul : « Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur » (1 Co 12, 4-5). J’invoque la venue de l’Esprit Saint sur notre diocèse et sur tous ceux qui s’y engagent.

Le présent projet de Curie diocésaine reprend de nombreux éléments qui ont été évoqués aux rencontres du Conseil épiscopal. En nommant le chanoine Éric de Beukelaer comme futur vicaire général, j’ai stimulé son désir de revoir la structure de notre Curie diocésaine, en fonction des attentes exprimées préalablement. Six critères de discernement ont été formulés en vue du bon fonctionnement de la Curie diocésaine. Le premier insiste sur la coordination des services et donc sur la concertation mutuelle. Le second intègre la notion de complexité des situations des acteurs pastoraux au service des communautés et souligne la nécessité de procédures pour leur encadrement. Le troisième critère invite à distinguer trois étapes dans le cheminement des personnes qui reçoivent une mission dans le diocèse : la formation, la nomination, et l’accompagnement personnalisé. Le quatrième critère est l’écoute des personnes et des équipes du terrain, de leurs attentes, de leurs expériences et de leurs pauvretés. Le cinquième critère est de vivre nous mêmes ce que nous prêchons et d’en témoigner par notre foi et notre prière, par une culture de la bienveillance et de l’amitié. Ceci se vit dans le cadre d’un diocèse germanophone et francophone, et donc dans la prise en compte de la diversité culturelle de notre diocèse : c’est le sixième critère. Les principales nouveautés sont la création d’un vicariat pour l’accompagnement des acteurs pastoraux, la réunion du chantier paroisses et du vicariat pour le temporel dans le vicariat général et la nouvelle configuration du vicariat Chemins de foi et formations chrétiennes et du vicariat Evangile & vie.

Outre ce projet de renouvellement de la Curie diocésaine, je suis heureux que différentes initiatives récentes trouveront bientôt un aboutissement. Le Directoire sur les curés, préparé par l’abbé Alphonse Borras, répond à une attente de clarification et est pétri de l’expérience de dizaines d’années de pastorale paroissiale, en particulier au Chantier aux paroisses. Les documents préparés par le vicariat Évangile & vie sur La préparation au mariage et sur La pastorale des jeunes répondent à des besoins de la mission et en particulier des périphéries de la société. Ils nous permettront de baliser le futur de notre Église diocésaine, sur base de l’expérience présente : « Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous » (1 Co 12, 6). « Viens Esprit Saint et renouvelle le cœur de tes fidèles. Embrase-les au feu de ton amour ».

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

La Curie diocésaine – Juillet 2020

Avertissement :

Le présent document est d’ordre organisationnel. Il ne s’agit pas de présenter des options pour le futur du diocèse, mais bien l’organigramme de fonctionnement de la Curie diocésaine à partir de juillet 2020. Des options majeures pour l’avenir, telles qu’énoncées dans la récente lettre pastorale de Mgr Jean-Pierre Delville, « Va vers le pays que je te montrerai ! », seront travaillées par le futur Conseil épiscopal et les autres conseils, dont le Conseil presbytéral.

Six critères de discernement pour l’action de la Curie diocésaine :

  1. La Curie diocésaine, comme toute institution, doit s’organiser pour fonctionner. Le risque est que son fonctionnement soit discordant (chacun tire dans son coin), ou que le souci de l’organisation prenne le pas sur sa raison d’exister (fonctionnement bureaucratique). La raison d’exister de la Curie diocésaine est évidemment dans l’immédiat de fournir des services efficaces, mais dans le fond, il s’agit d’annoncer le Christ, de prier Dieu et de promouvoir l’amour du prochain, spécialement du plus pauvre. Une action diocésaine dispersée – où chaque vicariat œuvre dans son coin – s’épuise. Une action diocésaine autoréférentielle est quant à elle, stérile. Il s’agit donc de veiller à une coordination maximale de l’action pastorale, en vue de l’évangélisation et du bien de tous. 1er critère de discernement : l’action diocésaine est coordonnée, en vue d’une annonce efficace de l’Evangile et du salut de chacun.
  2. La Curie diocésaine agit en suivant des procédures, afin d’éviter le règne de l’arbitraire et des humeurs. L’étalon de son action doit cependant être le réalisme pastoral et l’attention aux personnes et aux communautés dans leurs besoins, tant matériels que spirituels. 2e critère de discernement : l’action diocésaine respecte des procédures, ciblées sur le service des personnes et communautés.
  3. La Curie diocésaine exerce la responsabilité sur les acteurs pastoraux au nom de l’évêque. Sans perdre de vue la cohérence du tout et la particularité de chaque ministère (prêtre, diacre permanent, ministre laïc), la Curie exerce cette responsabilité en distinguant (1) l’appel, le discernement et la formation des acteurs pastoraux, (2) leur nomination à des charges, exercées dans un cadre organique et hiérarchique et (3) l’accompagnement humain et pastoral de leur mission. 3e critère de discernement : l’action diocésaine distingue l’accueil des acteurs pastoraux, leur mise en responsabilité et leur accompagnement.
  4. La Curie diocésaine est amenée à prendre des initiatives, parfois impopulaires, souvent critiquées, jamais parfaites. Sauf urgence, ceci ne se fera pas sans une consultation des équipes, une écoute du terrain et une attention aux défis socio-économiques de l’heure. Parmi ces instances, le Conseil presbytéral occupe une place particulière, car il est « comme le sénat de l’évêque » (canon 495). Un Conseil pastoral diocésain pourrait, à terme, être créé comme organe de consultation, représentant tous les fidèles du diocèse (canon 511) 4e critère de discernement : l’action diocésaine prend des initiatives, en s’attachant à une écoute des équipes et du terrain.
  5. La Curie diocésaine vise à la cohérence, en cherchant à vivre en interne ce qu’elle promeut dans le diocèse. Ainsi, l’ambiance de collaboration en son sein, veille à développer une culture de respect de l’autre et de bienveillance. 5e critère de discernement : l’action diocésaine vise à vivre et agir en cohérence avec ce qu’elle promeut.
  6. La Curie diocésaine exerce sa mission dans un diocèse bilingue français-allemand, situé au cœur l’Euregio. Cette réalité plurilinguistique se vit au travers de réflexes culturels et traditions pastorales fort divergents. Ceci est une chance, bien plus qu’un handicap. Si un Vicariat territorial veille à coordonner la vie diocésaine en Ostbelgien, des liens doivent être établis entre la pastorale francophone et germanophone, partout où cela est possible. En effet, l’écoute et la découverte de celui qui est différent, enrichit l’expérience de ce qui nous est familier et creuse notre sens de l’universalité (catholicité). 6e critère de discernement : l’action diocésaine vit sa dimension plurilinguistique comme une chance et un atout. 

Agencement de la Curie diocésaine :

Vice-Officialité et Vicariat pour les affaires canoniques – Jusque fin 2020 : abbé Raphaël Collinet.

Ce Vicariat traite des causes matrimoniales, mais aussi des dossiers administratifs et questions disciplinaires d’ordre canonique. Son responsable est vice-official au sein du tribunal interdiocésain de première instance, dont le siège est à Namur. Il ne répond que de l’évêque et n’est pas membre ordinaire du Conseil épiscopal. Il y est invité ou demande d’y participer, en fonction des besoins de l’agenda.

Conseil épiscopal

Membres : Mgr Jean-Pierre Delville (président), Chanoine Eric de Beukelaer (vicaire général), Mme Dominique Olivier (animatrice), P. Patrick Bonte O.S.C., Abbé Baudouin Charpentier, M. Jean-Philippe de Limbourg, Mme Marie-Flore Montrieux, Abbé Emil Piront, Mme Caroline Werbrouck, Abbé Olivier Windels.

  • Le Conseil épiscopal est le conseil de l’évêque diocésain pour le gouvernement de l’action pastorale dans le diocèse. Présidé par l’évêque, il est constitué du vicaire général et des vicaires (= prêtres) et délégués (= non-prêtres) épiscopaux (canon 473 §4).
  • Le vicaire général seconde l’évêque dans le gouvernement du diocèse tout entier (canon 475). À ce titre, sa première mission est d’être le « modérateur de la Curie », soit le coordinateur de l’action de la Curie diocésaine (canon 473 §3). Il veille dès lors également au bon fonctionnement des missions plus centralisées au sein de la Curie diocésaine.
  • Chaque vicaire ou délégué épiscopal est responsable (canon 476) d’un domaine de compétence, ou d’un territoire du diocèse (pour le Vicariat Ostbelgien).
  • Un des membres du Conseil épiscopal est désigné par l’évêque pour assurer de manière habituelle, l’animation des réunions du conseil. À partir de septembre 2020, il s’agit de Mme Dominique Olivier.
  • Chaque fois que l’ordre du jour le requiert, des non-membres – en particulier les adjoints de Vicariats – seront invités à assister à tout, ou à une partie d’un Conseil épiscopal.
  • Chaque membre du Conseil épiscopal est nommé pour un mandat qui prendra fin avec la fin de l’épiscopal actuel. Une évaluation, pouvant mener à d’éventuelles modifications, sera faite en juin 2023.

Vicariat général – Vicaire général : Chanoine Eric de Beukelaer

  • Modérateur de la Curie : coordination de l’action de la Curie diocésaine, supervision des activités centralisées de la Curie diocésaine, supervision du personnel de la Curie diocésaine, supervision de la communication interne et externe de la Curie diocésaine.
  • En charge des nominations des ministres du culte à des missions paroissiales, moyennant la réception d’une lettre de mission et d’un cahier des charges, après décision prise par l’évêque. Responsable de la publication des nominations.
  • Évaluation hiérarchique de la mission des ministres du culte œuvrant à des charges paroissiales, entre autres via le PRA (Petit rapport annuel).
  • En charge du temporel des cultes.

Adjoints : Mme Anne Charpentier (nominations et évaluations hiérarchiques, modération de l’équipe Chantier paroisse) ; Mr Vincent Philippart de Foy (coordination des services liés au temporel du culte)

Equipe du Vicariat général : à constituer

Services qui relèvent du Vicariat général :

  • 1. Le Service de presse : Abbé Ralph Schmeder.
  • 2. La Chancellerie : Abbé Désiré Van Ass.
  • 3. L’Economat : Mr Vincent Philippart de Foy, économe diocésain (et à ce titre administrateur-délégué de l’ASBL évêché de Liège présidée par l’évêque diocésain), responsable du service informatique, de la base de données, du lien avec Adesio, responsable de la tutelle sur les ASBL, président de la Commission ASBL (modérateur : Mr Jean-Louis Snyers).
  • 4. Service de tutelle sur les Fabriques d’église : Mme Isabelle Leclercq, directrice avec un adjoint.
  • 5. Service des affaires patrimoniales : Mr Yves Charlier, responsable du service aux affaires patrimoniales, membre de la Commission Culture-Cité-Eglise (présidée par le chanoine Lambert Wers), président de la Commission vicariale d’art sacré (modérateur : Mr Emmanuel Vanderheyden), président de la Commission vicariale des orgues (modératrice Anne Froidebise), assure le lien avec les Archives du diocèse (archiviste : Mr Christian Dury).
  • 6. Cellule « Objectif 2020 – avenir des bâtiments du culte » : N, attaché au Vicaire général, avec quelques collaborateurs bénévoles.
  • 7. Cellule « Etat des presbytères » : Diacres Hubert Valkeners et Benoît Wey, attachés au Vicaire général, avec quelques collaborateurs bénévoles.

Organes en lien avec le Vicariat général :

  • Equipe « Chantier paroisse » une équipe de conseil, de suivi des paroisses et de réflexion, constituée des membres de l’équipe du Vicariat général et des attachés aux Unités Pastorales (UP), présidée par le vicaire général et modérée par Mme Anne Charpentier.
  • Bureau des nominations : un bureau qui réfléchit aux nominations – hors urgences : il est présidé par l’évêque, avec le vicaire général et son équipe, le vicaire épiscopal en charge des religieux, le vicaire épiscopal en charge de l’Ostbelgien, la Déléguée épiscopale en charge de l’Accompagnement des acteurs pastoraux, les membres du bureau du Conseil presbytéral.
  • Bureau Administratif du Séminaire (BASEL) : le vicaire général le préside et est – au nom de l’évêque – le responsable ultime de la maison « Espace Prémontrés ».

Vicariat Accompagnement des acteurs pastoraux – Déléguée épiscopale : Mme Dominique Olivier

Adjoint : Abbé Vital Nlandu Balenda

Equipe du Vicariat : à constituer

 

Attachée : Mme Céline Mathieu

  • Ecouter et accompagner les ministres du culte dans leur mission :
    • Accompagner les ministres du culte en difficulté dans l’exercice de leur mission par des propositions adaptées.
    • Evaluation des ministres du culte, non pas hiérarchique (qui est du ressort des Vicariats responsables), mais comme auto-évaluation et accompagnement (« coaching »).
    • Réaliser la première phase du bilan de potentiel personnel pour l’accueil des prêtres, religieux et religieuses qui arrivent dans le diocèse (voir document Bilan de potentiel personnel).
    • Soutenir le travail de la SOCOSAP (Sous-commission pour la santé des prêtres, issue du Conseil presbytéral) qui s’occupe des prêtres se trouvant dans des difficultés liées à la santé (maladie, burnout..) et à l’âge (solitude, pension,…).
    • Mettre à disposition des personnes en difficulté, des ressources, notamment pour la gestion des conflits (constituer une réserve de personnes ressources)
  • Écouter et accompagner les permanents et équipes au service de l’Église diocésaine à partir de leurs souhaits, désirs, charismes.
  • En conséquence,
    • Le Vicariat travaille en lien avec la CMVP (Commission Ministère et Vie des Prêtres, issue du Conseil presbytéral) et sa responsable est membre de la CMVP.
    • Le Vicariat est en charge des équipes d’accompagnement des missions pastorales des diacres permanents.
    • Le Vicariat est en charge des équipes d’accompagnement du travail des Assistants paroissiaux (ancienne équipe d’évaluation).
    • Le Vicariat est en lien avec la SOCOSAP.
    • Le Vicariat est en lien avec l’équipe des visiteurs épiscopaux de prêtres malades ou âgés.
    • Le Vicariat est en lien avec l’équipe des visiteurs de diacres malades ou âgés et des veuves des diacres.
    • Le Vicariat est en lien avec la démarche Progressio.
    • Le Vicariat est en lien avec la plateforme des PVA (prêtres venus d’ailleurs)
  • Être attentif à toute autre dimension de l’ordre du « care » des acteurs pastoraux dans le diocèse

Vicariat Annoncer l’Evangile – Vicaire épiscopal : Abbé Olivier Windels

Adjoints et équipe : Mme Martine Lewis, Abbé Armand Franssen

Secrétariat : Josette Mordant-Bastin

    • Cellule pastorale biblique : Anne-Marie Delvenne ; Annette Coolen
  • Service du Catéchuménat (KTQ)
    • Commission vicariale : Martine Lewis ; Justin-Gratien Muzigwa Kashema ; Alain Poelmans ; Françoise Henrich-Siraux ; Michel Uyttendaele.
      • Cellule confirmation d’adultes : Michel Uyttendaele.
      • Cellule catéchuménat et Islam : Justin-Gratien Muzigwa Kashema
  • Service de la Catéchèse : (SKT)
    • Commission vicariale : Armand Franssen ; Annette Coolen ; Anne-Marie Delvenne ; Fabrice de Saint-Moulin ; Audrey Geron ; Josiane Lemaître ; Chantal Grandry.
  • Service de la liturgie et des sacrements :
    • Commission vicariale : Ghislaine Bourgeois ; Jacques Jacquemart ; Fabian Delarbre ; Christian Ledy ; Marie Louis Nkezabera.
      • Cellule acolytat : Freddy Mwamba-mbuyi
      • Cellule funérailles : Christian Ledy
      • Cellule liturgies diocésaines : Pierre Hannosset

Vicariat Chemins de foi et Formations chrétiennes Vicaire épiscopal : Abbé Baudouin Charpentier

Adjoint (Directeur de la formation): Abbé Yves-Léopold Keumeni

Equipe du Vicariat : à constituer

  • Appel, discernement et formation au ministère presbytéral : Abbé Baudouin Charpentier, président de Séminaire
  • Appel, discernement et formation au diaconat permanent : Commission diaconat permanent, Diacre Henri Thimister
  • Appel, discernement et formation aux ministères laïcs : Commission Ministères Laïcs (CML), Mme Marie-Louise Nkezabera
  • Le service de formation : Abbé Yves-Léopold Keumeni
    • Sœur Marie-Christine Hausman : parcours certificatifs pour l’enseignement
  • La formation permanente : Abbé Yves-Léopold Keumeni
  • Le service des vocations : Abbé André Verviers
  • Le service des jeunes (SDJ) : Abbé Vincent Jemine
  • Le service des familles : Mme Anne Locht
  • Pèlerinages : Abbé Baudouin Charpentier

Vicariat de l’Education chrétienne et de l’enseignement – Déléguée épiscopale : Mme Marie-Flore Montrieux

Adjoint (visas et cours de religion) : Mr Marc Deltour

  • Représentation de l’évêque dans divers lieux institutionnels de l’enseignement (CoDiEC, SeGEC et autres) : Mme Marie-Flore Montrieux
  • La pastorale du scolaire dans l’enseignement fondamental et secondaire: Mme Marie-Flore Montrieux et Mr Marc Deltour (en concertation)
  • La pastorale du Supérieur : Mr Marc Deltour (représentant du monde de l’enseignement) en lien avec le vicaire épiscopal Baudouin Charpentier (animation chrétienne).

Vikariat für Ostbelgien – Vicaire épiscopal : Abbé Emil Piront

Equipe : Le Conseil pastoral (Seelsorgerat)

Le Conseil pastoral est constitué de diverses équipes de travail (Arbeitsgruppen). Comme les membres de ce Conseil pastoral sont en fin de mandat, le contour de la mission future du Vicariat, sera déterminé à partir de l’évaluation.

Vicariat de la Santé – Déléguée épiscopale : Mme Caroline Werbrouck

Equipe et commissions : à constituer

 

Adjoint (Pastorale hospitalière générale et en milieux psychiatriques) : Abbé Xavier Lambrecht

 

Membre permanent pour le Service de Pastorale personnes handicapées : M. Romain Blandiaux

 

Responsable du Service des Visiteurs de malades : Mme Isabelle Vanceulebroeck.

Vicariat Évangile & Vie – Délégué épiscopal : Mr Jean-Philippe de Limbourg

Adjoint : Abbé Guy Balaes

Equipe : à constituer

Coordination diocésaine des actions sociales

Caritas secours Liège

Lien avec Caritas international, Caritas Belgica, Entraide et Fraternité, Vivre ensemble, St Vincent de Paul, CLSS, ATD Quart Monde, Casa Béthanie, Resilien’tiel et autres initiatives à caractère social.

Transition écologique

Pastorale des migrants

Pastorale des communautés d’origine étrangère (hors nominations des ministres du culte et la désignation des lieux de cultes – qui dépendent du Vicariat général)

Pastorale missionnaire : Missio, Aide aux prêtres liégeois en mission (APLM)

Aumôneries carcérales

Plateforme des sortants de prison

Commission Justice et Paix

Aumônerie des bateliers, gens du voyage

Monde ouvrier

Autres: Veillée Sida, le Fraternel…

Vicariat de la Vie consacrée, des Mouvements ecclésiaux et des Sanctuaires – Vicaire épiscopal : P. Patrick Bonte O.S.C.

Adjoint : Mr François Delooz,  référent pour les Mouvements ecclésiaux.

Equipe : à constituer

  • Vie consacrée
  • Mouvements ecclésiaux
  • Sanctuaires : Banneux, Moresnet Chapelle, Lourdes des pauvres, Enfant-Jésus de Prague, Tancrémont, Val-Dieu, Walhorn-Astenet…

Personne ressource pour le patrimoine : Mr Yves Charlier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *